Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

L’EUROPE DANS LE MONDE AU XVIII eme SIECLE

Au début du XVIII eme siècle, l’Ouest de l’Europe domine le commerce mondial et s’enrichit grâce au trafic commercial de plus en plus intense dans ses ports comme La Rochelle. En effet, La Rochelle est alors un des grands ports de la métropole française qui échange de nombreux produits notamment avec les colonies.

Quelle est la place de l’Europe dans le monde au XVIII eme siècle ?

I/ Une Europe qui domine économiquement le monde au XVIII eme siècle.

A/ Les Européens ont conquis des territoires et y pratiquent l’esclavage.

Des familles entières sont capturées ou achetées (car prisonniers de guerre) à l’intérieur du continent. Entravés, ils sont amenés jusque sur les côtes où ils sont échangés à des marchands européens contre des sabres, des fusils, de la poudre à canon… Ils entament alors une traversée de l’Atlantique éprouvante et parfois mortelle pour certains sur des navires aménagés appelés navires négriers. Parvenus en Amérique du Nord, ils sont vendus sur des marchés aux esclaves pour travailler dans les plantations ou les manufactures. Cette traite transatlantique a duré du XVI eme au début du XIX eme siècle.

Les esclaves vivent sur une plantation dans des cases sommaires situées souvent au pied de la maison du maître. Ils travaillent de l’aurore à la nuit, menacés du fouet tout au long de la journée. Les travaux sont soit harassants, soit dangereux. En 1685 est rédigé un Code Noir dans les colonies françaises qui définit les droits des maîtres à infliger des châtiments corporels ou la mort à leurs esclaves.

B/  Des Etats européens aux ambitions diverses.

Au XVIII eme siècle, l’Europe est constituée en majorité de royautés. Il existe pourtant aussi des empires, des principautés et des républiques (Provinces-Unies, Gênes..). L’Autriche domine le centre du continent, la Russie s’étend vers l’Est, tandis que la France, le Royaume Uni et l’Espagne surtout développent leurs échanges avec le monde. De nombreuses tensions divisent les Etats européens du XVIII eme s.

Seuls la France, le Royaume Uni et les Pays-Bas se battent pour créer des colonies d’exploitation ou de peuplement, ou implanter des comptoirs sur tous les continents du monde. Ils développent ainsi un commerce maritime mondial de plus en plus important. Les routes commerciales sont soit triangulaires (impliquant des échanges de produits entre plusieurs continents) soit en droiture (entre deux continents).

II/ Une Europe dite « des Lumières ».

Au XVIII eme siècle, la plupart des Etats sont dirigés par des rois qui détiennent un pouvoir absolu. La société est dominée par l’ordre de la noblesse.

A/ Comment un penseur français, Voltaire, remet-il en cause l’absolutisme et la société d’ordres ?

Dans ses écrits et par ses actes, Voltaire remet en cause les fondements économiques, sociaux, politiques, religieux de la monarchie absolue française du XVIII eme siècle. En effet, il est favorable à la liberté du commerce, à l’égalité entre les hommes dans la société comme devant la justice, à la liberté d’expression et de croyance .Pour lui, un Etat doit être au service du bien de tous et doit veiller à l’égalité devant la loi établie par le peuple et non par le roi.

B/ Comment les idées des Lumières se sont-elles diffusées ?

Les Lumières se diffusent en Europe parce que savants et philosophes correspondent, se rencontrent, séjournent à la cour de « despotes éclairés ».Les idées nouvelles s’échangent à la ville dans les salons, les cafés où se côtoient la noblesse et le clergé éclairé et surtout les bourgeois instruits. Par la presse, le peuple est aussi sensibilisé. Pour finir, l’Encyclopédie, œuvre de 28 volumes d’articles et de planches, dirigée par Diderot et d’Alembert diffuse en Europe le savoir scientifique du siècle et les idées des Lumières malgré, parfois, la censure.


 

 LES LITTORAUX : DES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D’ECHANGES

Les ports sur les littoraux sont des espaces de production et d’échanges. Le trafic qui en découle  connait une augmentation constante.

Pourquoi et comment les ports sont-ils devenus des lieux privilégiés des échanges mondiaux ?

I/ Etude de cas : ROTTERDAM, UN PORT AU CENTRE DES ECHANGES MONDIAUX .

A/ Un port ancien constamment aménagé.

Construit dans l’estuaire du Rhin et de la Meuse, le 1 er port européen de Rotterdam a connu de nombreux aménagements portuaires, industriels et la construction de nombreuses voies de communication depuis le XVII eme s. L’organisation spatiale de cet espace témoigne de cette longue histoire : de la ville de Rotterdam jusqu’à la mer, s’observe un ensemble continu de quais spécialisés, de zones industrielles, d’aires de stockage, d’espaces urbanisés, de chantiers navals, des espaces conquis sur la mer, un réseau de voies de communication particulièrement dense, associant la voie d’eau, le rail, la route, l’avion.

Distribuer et faire compléter à la maison le croquis de la ZIP

B/ Une porte d’entrée de l’Europe et du monde .

Rotterdam est la façade littorale de l’Europe c'est-à-dire la porte d’exportation des produits fabriqués dans tous les pays proches du Nord-Ouest du continent. C’est aussi là qu’arrivent des matières premières ou agricoles nécessaires aux industries françaises, allemandes, hollandaises, belges, Suisses, Luxembourgeoises et allemandes. Cet espace portuaire s’inscrit dans l’une des façades maritimes les plus actives du monde, le Northern Range.

II/ LES ECHANGES DE MARCHANDISES DANS LE MONDE.

A/ Quel trajet peut parcourir un IPOD par exemple ?

L’IPOD de Apple constitue un bon exemple du fonctionnement de la mondialisation. Il contient 451 pièces. Il est conçu chez Apple en Californie. Le disque dur, composant essentiel, est fabriqué par l’entreprise japonaise Toshiba mais les usines sollicitées par cette dernière se situent aux Philippines et en Chine. La puce vidéo est produite à Taïwan au nom de la société américaine Broadcom. D’autres composants sont fabriqués en Corée du Sud. Les 451 pièces sont assemblées dans trois usines situées en Chine, notamment celle de l’entreprise chinoise Foxconn à Shenzen dans le sud-est de la Chine. L’IPOD est commercialisé partout dans le monde et surtout dans l’hémisphère Nord riche.

B/ En quoi le transport des marchandises traduit-il la mondialisation des échanges ?

Depuis 1950, les échanges de marchandises entre les pays du monde ne cessent d’augmenter. 80% de ces échanges s’effectuent par voie maritime et plus précisément par porte-conteneurs. Ils concernent les matières premières mais aussi de plus en plus les produits industrialisés. Les flux concernent majoritairement les pays les plus développés aux économies les plus ouvertes : l’Europe occidentale, l’Amérique du Nord, le Japon (pôles majeurs) et les pays de la façade orientale de l’Asie. Les routes maritimes qui les relient sont essentielles et jalonnées de points de passage stratégiques comme les détroits, sans cesse surveillés et aménagés.


 

LES DIFFICULTES DE LA MONARCHIE SOUS LOUIS XVI

Quels sont les différents aspects de la crise qui secoue la monarchie française à la fin du XVIII eme siècle ?

I/ Quelles sont les tensions économiques et sociales qui agitent le royaume ?

En 1788, le déficit budgétaire de la monarchie est considérable et surtout la dette devient insupportable. La situation s’aggrave lorsque les années de mauvaises récoltes se succèdent entrainant une baisse du pouvoir d’achat et des disettes, rendant plus insupportables les nombreux impôts payés essentiellement par le Tiers Etat.

Par ailleurs, l’organisation de la société en 3 ordres inégalitaires est de plus en plus contestée et éloignée de la réalité. Au sein du Tiers Etat par exemple, la haute bourgeoisie aisée et propriétaire, déplore notamment l’accès réservé de certaines fonctions à la noblesse.

II/ Quel a été l’impact de la Révolution américaine ?

Les européens sont implantés en Amérique du Nord depuis le XVII eme siècle. AU XVIII eme la couronne d’Angleterre, voulant renforcer son autorité sur ses treize colonies américaines, interdit la conquête de nouveaux territoires sur les Indiens, fait payer des taxes. Les colons américains proclament leur indépendance le 4 Juillet 1776 à Philadelphie. C’est le début de la guerre d’indépendance qui finira par la victoire des « Insurgents » aidés des français dont La Fayette, à Yorktown en 1781. En 1783, les Etats-Unis font reconnaître leur indépendance et, en 1787, ils adoptent la première constitution écrite de l’histoire, inspirée des Lumières, avec des pouvoirs partagés. La Révolution américaine a un grand écho en France.

 

III/ Pourquoi la monarchie française est –elle impuissante à résoudre la crise ?

R : Face au déficit croissant, à l’endettement et au mécontentement généralisé, Louis XVI tente des réformes. Entre 1776 et 1788, quatre ministres des finances tentent de rétablir les finances du royaume et les inégalités en matière d’impôts. Mais les privilégiés s’opposent à toute réforme. Le roi s’avère faible et incapable d’affronter les mécontents, ce qui ternit d’autant l’image de la Monarchie absolue. Le royaume est politiquement, économiquement et socialement dans l’impasse.

CONCLUSION : Quels sont les différents aspects de la crise qui secoue la monarchie française à la fin du XVIII eme siècle ?  

-          Le royaume est économiquement et financièrement en crise.

-          Cela exacerbe la crise sociale ancienne

-          Cela se traduit par une remise en cause de la Monarchie absolue et donc une crise politique. Le roi convoque les Etats-Généraux pour Mai 1789.

 


 

 

MOBILITES HUMAINES ET MONDIALISATION

Les mobilités humaines ne cessent d’augmenter. On estime qu’il y a aujourd’hui 220 millions de migrants dans le monde, c'est-à-dire de personnes vivant dans un autre pays que leur pays d’origine. Cela représente 3 fois les estimations de 1950. Parallèlement, le nombre de touristes internationaux atteint le milliard, c'est-à-dire 35 fois plus qu’en 1950.Les migrations dans le monde ne cessent d’augmenter.

Quelles sont les raisons et les conséquences des grands flux humains sur la planète ? En quoi participent-ils à la mondialisation ?

I/ Etude de cas : Migrer du Maroc vers l’Europe.

A/ Quelles sont les raisons des migrations entre le Maroc et l’Europe ?

Le Maroc, proche des côtes européennes, est un espace important d’émigration en Méditerranée.

Les migrants réguliers arrivent en France parce qu’ils ont obtenu un visa qui leur a été remis grâce à un contrat de travail dans ce pays d’accueil. Des migrants passent par le Détroit de Gibraltar ou rejoignent les îles Canaries pour parvenir en Europe illégalement. Les migrants sont peu diplômés souvent, mais on observe de plus en plus de migration des cerveaux (brain drain). Ils sont marocains mais aussi originaires de pays africains subsahariens.

Les migrants quittent leurs pays d’origine aux IDH faibles pour fuir la misère, travailler, se faire soigner, assurer la scolarité des enfants, à la recherche d’une qualité de vie qu’ils idéalisent à cause des images attirantes que diffusent les télévisions, les radios et les films en général. Quand ils franchissent illégalement les frontières, ils deviennent souvent des travailleurs clandestins.

 

B/ Quelles sont les conséquences de ces migrations ?

 

-          Dossier p 258 et 259 : faire répondre sur le cahier à toutes les questions y compris la 5 (schéma)

1.     Les transferts d’argent entre l’Europe et le Maroc ne cessent d’augmenter depuis 1975. En 2006, ils représentaient plus de 4 milliards d’euros CAD 9% du PIB marocain.

2.    L’argent des marocains installés en Allemagne sert à financer les études des membres de la famille, à l’achat ou à la construction de maisons comme à Tafraout.

3.    Ces migrants fournissent de la main d’œuvre manquante pour des emplois peu qualifiés, ralentissent le vieillissement de la population.

4.    Mais cette migration illégale a aussi entraîné la transformation du littoral espagnol obligeant à la construction d’une frontière physique entre l’Espagne et le Maroc, à l’installation de radars thermiques à infrarouge, à la création d’escadres mobiles côtières pour limiter autant que possible les flux migratoires.

II/ Les migrations internationales.

A/ Des migrations définitives.

B/ Des migrations touristiques.

Les migrations touristiques sont de plus en plus importantes sur le pourtour méditerranéen.

En effet, les habitants de l’Europe du Nord-Ouest partent de plus en plus nombreux sur le pourtour méditerranéen à la recherche de plages, de soleil et de visites de monuments patrimoniaux leur permettant de découvrir d'autres civilisations que la leur.

Mais ces migrations touristiques ne sont pas sans conséquences même si elles sont à l’origine de nombreux emplois. Les littoraux sont trop souvent bétonnés par des infrastructures hôtelières immenses. Les consommations d’eau et d’électricité explosent, tandis que la pollution due à une fréquentation trop importante de certains sites est destructrice.

Les migrations touristiques participent grandement à la mondialisation des échanges de population aujourd’hui, mais ce n’est pas sans conséquences écologiques notamment.

 

CONCLUSION : Quelles sont les raisons et les conséquences des grands flux humains sur la planète ? En quoi participent-ils à la mondialisation ?

Les mobilités humaines ne cessent d’augmenter pour des raisons, politiques, familiales et économiques. Les migrations internationales ne représentent que 3% de la population mondiale, mais elles renforcent l’interdépendance croissante des économies et les flux migratoires à l’échelle de la planète.


 

LES TEMPS FORTS DE LA REVOLUTION FRANCAISE

La crise qui sévit dans le royaume a contraint le roi Louis XVI à convoquer les Etats-Généraux du royaume. C’est le début de la mobilisation des 3 ordres qui aboutira à la Révolution française qui s’est étendue de 1789 à 1815. Elle a fait passer la France de la monarchie à la république, puis à la terreur, au consulat et à l’empire.

Quels temps forts rythment les années 1789 à 1815 ?


I/ 1789-1791 : Comment le peuple met-il fin à l’Ancien Régime ?


A/ Par la mobilisation contre la monarchie absolue et la société d’ordres…

         Les députés jurent lors du Serment du jeu de Paume de ne pas se séparer avant d’avoir donné une Constitution à la France. 

         Cette rébellion stupéfie, enthousiasme et inquiète le peuple. 

 

         La forteresse de la Bastille, à Paris, est le symbole de la puissance et de l’arbitraire royal. 

         Elle est prise d’assaut le 14 juillet 1789 par le peuple de Paris, qui a peur que le roi et les privilégiés ne cherchent à rétablir le calme par la force.  

 

La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 Aout 1789 reprend les idées des Lumières: 

         Les hommes sont libres et égaux en droits 

         La souveraineté appartient au peuple, et non au roi ; le pouvoir vient du peuple, et non de Dieu. 

         La Déclaration établit les libertés fondamentales comme la liberté d’opinion et de religion.

 

L’année 1789 apporte d’importants changements dans la vie des Français. Entre mai 1789 et août 1789, trois événements mettent fin à la société d’Ancien Régime et la monarchie absolue :

* Une révolution politique : les députés se constituent en assemblée nationale : c’est l’affirmation d’une souveraineté nationale.

* Une révolution populaire : le peuple parisien se révolte et s’empare de la Bastille, symbole de l’absolutisme royal.

* Une révolution juridique avec le vote de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

1789 peut donc être considérée comme une rupture capitale. Les Français ne sont plus des sujets mais sont devenus des citoyens théoriquement égaux en droits.

 

B/… Et la tentative d’une monarchie constitutionnelle.

La constitution de 1791 crée la monarchie constitutionnelle : le roi conserve le pouvoir exécutif, l’Assemblée détient le pouvoir législatif, des juges indépendants exercent le pouvoir judiciaire. Mais des inégalités perdurent : le suffrage est censitaire car les citoyens passifs et les femmes sont exclus du droit de vote.


II/ 1792-1794 : Comment passe-t-on de la monarchie constitutionnelle à la République et la Terreur ?


A/ De la fin de la monarchie constitutionnelle et la naissance de la République.

En 1791, le roi s’est enfui montrant qu’il n’accepte pas la limitation de ses pouvoirs et la constitution. Enfermé aux Tuileries, il pousse à déclarer la guerre aux rois voisins (Prusse et Autriche). Le 10 Août 1792, les Sans-culottes envahissent le château des Tuileries et obtiennent sa déchéance et son emprisonnement. La France est envahie et menacée (Manifeste de Brunswick), mais l’armée de volontaires remporte la victoire de Valmy. Le lendemain, 22 Septembre 1792, la République est proclamée.


B/ L’instauration de la Terreur face au danger.

-          fiches n°2 puis fiche n°3:

Louis XVI, devenu inutile depuis la proclamation de la République, est guillotiné le 21 Janvier 1793. Cette exécution provoque une coalition des monarchies européennes contre la France et oblige à une levée de 300 000 hommes.

Pour sauver la République, l’assemblée appelée Convention, instaure un gouvernement révolutionnaire. Elle remet le pouvoir à un Comité de Salut Public dirigé par Robespierre et les Montagnards (groupe de députés proche du petit peuple). Ils prennent des mesures radicales : déchristianisation, loi des suspects, levée en masse. Les libertés sont suspendues. Au printemps, la République est sauvée. Certains réclament la fin de la Terreur. Robespierre qui s’y oppose, finit par être à son tour arrêté et exécuté le 28 Juillet 1794 (9 thermidor an II)


III/ 1799-1815 : comment Bonaparte met-il fin à l’instabilité révolutionnaire ?


A/ En mettant en place un régime personnel.

Le Directoire, république modérée prend la suite de la Terreur après la chute de Robespierre. Fragilisé par la guerre, il doit faire face à de nombreuses tentatives de coup d’Etat menées par les royalistes ou les Sans-culottes. Le 9 Novembre 1799, le général Bonaparte auréolé de ses nombreuses victoires en Italie et en Autriche, s’empare du pouvoir. Il établit un nouveau régime politique, le Consulat, dont il est le 1 er consul. Puis il se fait nommer consul à vie avant de se faire couronner Empereur le 2 Décembre 1804.

Fiche n°4

Dans son serment, Napoléon semble respecter les grands acquis de la Révolution :

         - il maintient la République

         - il conserve les droits de l’Homme et notamment l’égalité des droits

         - il reconnaît l’importance de la loi et celle de la souveraineté populaire.

Même si dans les faits l’Empire est un régime autoritaire, il est l’héritier de la Révolution.

 

B/ En opérant de profondes réformes.

Partager cette page

Repost 0
Published by